La bicyclette

Présenté par : Jean Christophe et Benoît
Le 07 avril 2000                                                                                                                                
retour accueil exposés

Sommaire

1 Introduction 2 Invention de la bicyclette
3 Le célérifère 4 La draisienne
5 Le curricle 6 L’invention de l’Ecossais Kirkpatrick
7 Le dalzell 8 La bicyclette moderne
9 Le grand bi 10 Perfectionnement du grand bi
11 Conclusion

 

1) Nous allons vous présenter un exposé sur la bicyclette à travers les âges.

2) La bicyclette est un véhicule de deux roues fixées l’une derrière l’autre à un cadre , dirigé par un guidon , et mis en mouvement par un pédalier . Le nom Bicyclette date de 1869.L’ancêtre de la bicyclette, le vélocipède a été inventé par les Français Pierre et Ernest Michaux au XVIIIème siècle.

3) En 1690, un français inventa le célérifère. Ce vélo était composé d’une simple poutre de bois sur laquelle étaient fixées les roues , mais dépourvu d’un guidon. Le conducteur s’asseyait sur un coussin posé sur la poutre , pour propulser et guider la machine , il poussait sur le sol avec ses pieds.

4) En1816 , c’est un Allemand , Karl Friedrih Drais , qui conçut la draisienne , premier véhicule à deux roues doté d’un système de direction et d’un guidon qui pivotait dans le cadre afin de tourner la roue avant.

5) En 1818, Français, Allemands et Anglais apportèrent toutes sortes d’améliorations, le curricle était plus léger que la draisiènne et possédait une selle réglable et des accoudoirs.

6) En 1839, des leviers d’entraînements et des pédales furent ajoutés à une machine de type draisienne par l’Ecossais Kirkpatrick. Cela permettaient au conducteur de propulser la machine sans que ses pieds touchent terre.

7) En 1846, un modèle amélioré de cette machine, conçu par un Ecossais, reçut le nom de dalzell.

8) La bicyclette moderne fut le vélocipède Français entraîné par des manivelles et des pédales libres il fut utilisé en 1855. Le cadre et les roues étaient en bois les "pneus " étaient en fer et les pédales étaient attachées au moyeu de la roue avant, la roue motrice était plus haute que la roue arrière.

9) En 1873, le Britannique James Starley inventa le "grand bi " avec la plupart des équipements d’une bicyclette moderne. La roue avant était trois fois plus grande que la roue arrière.

10) Durant quinze années, les recherches sur le roulement à billes et les pneumatiques et l’utilisation de tubes en acier sans soudure et de selles suspendues par ressorts achevèrent de perfectionner le "grand bi ". Il fallut réduire la hauteur pour qu’il soit plus stable. Ce fut l’événement de la "machine basse " conçue en 1880. Les deux roues avaient presque la même taille, et les pédales, reliées à un pignon par un plateau denté et une chaîne, entraînaient la roue arrière. C’est en 1891 que le Français Edouard Michelin imagina les pneus démontables qui étaient fixés à la jante par des boulons, ce qui rendait plus facile les réparations après une crevaison.
    Les crises pétrolières des années 1970, les problèmes liés à la pollution de l’air ont contribué à raviver l’intérêt pour la bicyclette. Les villes ont créé des pistes cyclables et des endroits réservés aux vélos. De plus en plus de modèles sont nés :bicyclette de course, vélos à vitesses, V.T.T,…

11) Cet exposé nous a paru intéressant car nous voulions savoir comment étaient fait les premiers vélos. En plus, le vélo est un moyen de transport très utilisé de notre temps.

retour accueil exposés