Les cigognes

Présenté par : Sylvain
le 05 juin 2000                                                                                                                                  
retour accueil exposés

Sommaire

Introduction : la cigogne est un migrateur diurne aux longues pattes, au bec rouge, long et droit. D’autres oiseaux connus font partie de ma famille, par exemple les hérons, les aigrettes, les marabouts, les spatules, les tantales ou les ibis

La migration des cigognes : Quand arrive l’hiver les cigognes partent immigraient dans les pays chauds comme l’Afrique où elles vont jouer un rôle important. Elles se nourrissent essentiellement de criquets et de sauterelles et peuvent en croquer plus de deux cent par jours. On les appelle familièrement, là-bas, ‘‘les oiseaux à criquets’’.

Naissance et éducation des jeunes : la copulation peut avoir lieu dès l’arrivée des, partenaires avant même la confection des nids. Elle se poursuit durant quelques semaines et donne lieu à des situations saugrenues. Dans ce cas aussi, des combats pour la possession d’une femelle peuvent éclater. Le vainqueur se copulera avec la femelle. Après une vingtaine de jours, les petits apparaissent enfin. Ils seront nourris de (lombrics : 30 %, de taupes : 20 %, de lézard : 15%, de poisson : 10%, de campagnols : 7%, d’orvets : 5%, de grenouilles : 5%, d’insectes : 3%, de sangsues : 2%, d’eau : 3%.) chaque jours ils gagnent entre 120 et 150 G. a compter du 15er jour le cigogneau se dresse sur ses tarses, puis au trentième jour sur ses pattes. En l’espace de deux mois, la jambes passent de 3 à 30 CM environ. la rotation quotidienne d’un jeune peut atteindre 750grammes.

Protégeons les cigognes : Il y a plus de cinquante ans, une société d’aviculture et de protection des oiseaux a vu le jour à Stein bourg. En 1976, avec l’aide de quelques amis, Jean-Claude Clauss prit l’initiative de prendre en main la sélection ornithologique délaissée en créant une sélection spécifique dite ‘‘Protection des oiseaux de Stein bourg et environs’’. Cette sélection regroupe désormais plusieurs dizaines de membres et son but est la sauvegarde des espèces animales et végétales dans leur milieu naturel.

Conclusion : j’ai choisi cet exposé car j’admire la cigogne qui est un oiseau qui peut disparaître à tout jamais et qu’il faut protéger.

retour accueil exposés